Du pavé vers le macadam, ces deux vues nous permettent de traverser une guerre. La voiture, à l'arrêt sur la première vue fait place à plusieurs véhicules sur la seconde, mais dans les deux cas, piétons et cyclistes peuvent circuler sans encombre.

La rue Ferrer était alors le théâtre de nombreuses festivités. Vers 1934 (cliché Courcier) la ducasse de la "Tarte à pronnes" recevait un large succès auprès de la population. Dans les années cinquante, la rue était le théâtre de fêtes connaissant toujours une large popularité.