Cette vue de l'Eglise Sainte-Marguerite d'Antioche, prise par Monsieur LEFEBVRE D'ASCQ, nous amène à constater les évolutions que l'on retrouve dans beaucoup de villages en cours d'urbanisation. Le cimetière qui ceinturait encore l'édifice au début du siècle, a disparu. Seuls restent quelques vestiges dont le monument de sépulture d'une famille nombreuse et très ancienne dans la Commune.

Ce magnifique édifice aurait gardé son aspect d'antan si, lors de la réfection des toitures en 1965, le clocheton, situé sur le toit en bâtière du clocher, n'avait pas été supprimé. Un dessin de 1603 (album de Croy) permet de constater qu'il existait déjà à cette époque et procurait une silhouette caractéristique. Mais certains, alors, se félicitaient de la suppression de ce "malencontreux clocheton".


Cette photographie de l'Eglise, prise sous un autre angle, nous permet d'apprécier l'architecture de cet édifice différemment. Le grillage, à droite, limitait un jardin potager.