Bienvenue sur le site de l'Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil.

EN CE TEMPS-LA FACHES-THUMESNIL

Ephéméride

Quelques événements du 25 FÉVRIER

25 février 1371
Un bourgeois de Prague prête à l'empereur d'Allemagne Charles IV, sur son obligation, cent mille écus, somme très considérable pour ce temps-là. Trois jours après, il lui donnera un grand festin, où, dans un des plats du dessert, il fera mettre son obligation et lui en fera présent.

25 février 1795
Fondation des Ecoles Centrales par le ministre Lakanal.

25 février 1599
Vérification du fameux édit de nantes, faite en parlement, malgré les oppositions de ce corps et du clergé.

25 février 1761
Mort de l'abbé Jean-François du Resnel, né à Rouen en 1692, connu pour sa belle traduction de l'Essai sur la Critique du pope. On en sait plusieurs vers, et il y en a beaucoup d'une harmonie imitative, comme ceux-ci, que l'abbé de Lille a cités dans la préface de sa traduction des Géorgiques de Virgile.
Qu'Ajax soulève un roc, et le lance avec peine,
Chaque syllabe est lourde, et chaque mot se traîne,
Vois-tu d'un pied léger Camille effleurer l'eau,
Le vers vole et la nuit, aussi prompt que l'oiseau.

La traduction de l'Essai sur l'Homme n'eut pas autant de succès. Celle de M. de Fontanes a plus de vigueur et de poésie.
L'abbé du Resnel avait appris l'anglais à Boulogne, où il était chanoine. Les Anglais qu'il avait l'occasion d'y voir, l'avaient familiarisé avec leur langue ; il avait contracté dans leur commerce une telle prélidection pour les étrangers, qu'un de ses amis lui disait un jour : « Que je suis fâché mon cher abbé, de n'être pas Huron, vous m'aimeriez à la folie. »

25 février 1799
L'armée d'Orient, commandée par les généraux Kléber et Lannes, après avoir parcouru soixante lieues d'un désert aride et brûlant, arrive aux terres fertiles qui précèdent la Palestine, s'empare en peu d'instants de Gazah, ancienne capitale des Philistins, et jette l'épouvante dans des troupes innombrables d'ennemis, qui prennent aussitôt la fuite.

25 février 1848
A Dreux, où il s'est réfugié la veille au soir, le roi signe vers midi son abdication en faveur de son petit-fils, le comte de Paris. L'abdication à peine signée, la famille royale prend la route du Havre pour s'embarquer pour l'Angleterre. Pendant ce temps, à Paris, la République est proclamée.

25 février 1856
Fin de la guerre de Crimée, lors d'une réunion des principaux diplomates européens à Paris. Napoléon III veut effacer l'humiliation qu'infligea le congrès de Vienne, après la chute de son oncle, Napoléon Ier, garantir l'intégrité de l'Empire ottoman ainsi que la libre circulation sur le Danube. Les Empires russe et autrichien acceptent les conditions de l'Empereur.

25 février 1875
Début d'une longue série de lois, votées jusqu'en juillet 1875, établissant les lois de la République : la Chambre des députés sera élue au suffrage universel, le Sénat au suffrage indirect, et le président par la Chambre et le Sénat.