Page précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - Page suivante

Pierre-Winoc Geslot, né le 7 avril 1846 à Socx. L’histoire commence avec lui. En 1858, il a douze ans, il part à pieds sur les routes. Direction Nantes pour se former comme apprenti pâtissier chez LU [note] . En 1867, de retour à Lille, il s’engage volontairement pour sept années. Il sera libéré en 1874, titulaire de la Médaille 1870-1871.

En 1875 il s’installe comme boulanger, rue de Wazemmes, à Lille. Très vite il transporte son fonds de commerce aux n°6 et 8 de la place de Béthune et, avec trois ouvriers, fabrique pendant deux années des cuillers et des macarons. Nouveau déménagement en 1884, il s’établit rue du Bas Jardin avec dix ouvriers et l’affaire continue de se développer sous l’active impulsion de Pierre-Winoc qui est à présent associé à Joseph Voreux, précédemment courtier en épiceries. La société prend en mai 1897 le nom de "P. Geslot & J. Voreux".

La société Geslot & Voreux est constituée le 1er octobre 1908 auprès du tribunal de commerce de Lille et du greffe de la justice de paix du quatrième arrondissement de Lille :

1° M. Pierre-Winoc GESLOT, fabricant de biscuits, demeurant à Lille, rue des Jardins, n°10 ;
2° M. Achille [note] VOREUX, représentant de commerce, demeurant à Lille, rue Henri Loyer, n°20
Ont formé entre eux une société en nom collectif ayant pour objet la fabrication et la vente de biscuits de luxe, des pains d’épices et du chocolat et, en général, de tous produits similaires. Cette société a été contractée pour une durée de trente années à partir du 1er octobre 1908, avec faculté à chacun des associés de demander la dissolution de la société, soit le 30 septembre 1917, soit le 30 septembre 1927 en prévenant son ou ses coassociés de son intention à cet égard un an à l’avance et par écrit. Le siège de la Société est à Lille, rue du Bas-Jardin, n°10. La raison et la signature sociales seront "GESLOT & VOREUX". Chacun des associés aura le droit de faire usage de la signature sociale mais il n’engagera la société que lorsqu’il s’agira d’affaires qui l’intéressent. En conséquence, tous billets, lettres de change et généralement tous engagements exprimeront la cause pour laquelle ils auront été souscrits.

Le capital social est fixé à la somme de six cent cinquante et un mille francs, apportés comme suit :
1° Trois cent cinquante et un mille francs apportés indivisément et par moitié par MM Pierre GESLOT et Joseph VOREUX et provenant de tout l’actif social, déduction faite du passif de l’ancienne Société "P. GESLOT & J. VOREUX", dissoute par actes sous seings privés en date, à Lille, du 16 novembre 1908, enregistrés ….

A cette date Pierre-Winoc Geslot a déjà acquis des terrains à Thumesnil, "au chemin des Margueritois, tenant d’un côté au chemin de fer du Nord, ligne de Lille à Paris, et de deux autres [illisible].
Une autre pièce de terre d’environ dix neuf ares, cinq centiares d’après le cadastre n°498 de la section A à Faches-Thumesnil, tenant d’un côté à M. Louis Marescaux, du fond aux héritiers Philippe et enfin au chemin de fer du Nord, ligne de Lille à Paris.
Et une autre pièce de terre sise à Faches, au hameau de Thumesnil, à front du chemin des Margueritois, rue dite la Froidure, contenant d’après cadastre un hectare, un are, trente six centiares, déduction faite d’un are quarante huit centiares en forme de triangle se trouvant à l’Ouest au-delà de la ligne du chemin de fer figurant ladite pièce à l’ancien cadastre sous partie du n°511 de la section A et reprise au nouveau cadastre, section A, n°1902 pour un hectare, quatre ares, trente centiares, tenant vers Levant au chemin des Margueritois compris pour moitié, vers midi à M. Amédée Platel, vers couchant à la Société et, vers le Nord, d’abord à la ligne du chemin de fer du Nord de Lille à Paris…"

Page précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - Page suivante