Bienvenue sur le site de l'Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil.

EN CE TEMPS-LA FACHES-THUMESNIL

Le sport de planement du Nord-Aviation

1909, l’année des innovations

Comme on l’a vu dans la page précédente le cahier d’expérience nous apporte des innovations non négligeables. La presse même reconnaît que cette « société » apporte énormément pour l’aéronautique naissante.
- 1er mars 1909 : « Notre Picardie », pages 38 & 39 ; « L’école des Aviateurs »,
- 7 Août 1909 : « La Nature », pages 148 à 150 ; « Le sport de planement »,
- Novembre 1909 : « La ligue Nationale Aérienne », page 105 ; « L’avenir du Planeur », article de M. Mahieu,
- 6 novembre 1909 : « La France automobile & aérienne », pages 698 à 700 ; « Le sport de planement ».

Des nouveautés pour cette seconde année d’existence :

Le nouveau planeur est sans dièdre et dispose d’organes de sécurité

Il va disposer d’organes de sécurité du type arceaux en bambou à l’avant et à l’arrière pour faciliter le décollage et l’atterrissage. L’image suivante nous le montre plus précisément que sur le brevet de la page 11. « Il a notamment supprimé le dièdre afin d’éliminer l’action du vent soufflant latéralement » nous indique l’article du 6 novembre 1909.

Toujours dans le même article un détail est très intéressant : « C’est Fernand Scrive qui pilote le nouveau planeur pliant construit pour la Russie ». Surprenant n’est-ce pas !

Pour la petite histoire, cette commande était destinée à un skieur russe qui devait l’essayer près de Moscou :
« Et pour qui connaît l’habileté des virtuoses de ce moyen de locomotion, il ne semble pas douteux que l’on arrive à obtenir des bonds, même mieux, des envolées sur certaines distances qui ouvriraient un vaste champ d’activité aux fanatiques des sports d’hiver. »

Puisque nous en sommes aux ventes de planeurs pliants à l’étranger, l’article de la très sérieuse revue « La Nature » du 7 août 1909 nous donne un avis sur le volume des ventes à l’étranger :
« Celui (le planeur) que le Nord-Aviation emploie a été construit par M. Scrive ; nous l’avons vu exposé au salon de l’aéronautique de cette année où il a eu énormément de succès. D’ailleurs les commandes ont afflué, surtout de l’étranger : Italie, Espagne, Russie, Autriche, Hollande, etc., ce qui prouve que l’aviation intéresse beaucoup nos voisins. Il y a là l’indication d’un mouvement, dont nous avons pris l’initiative et il serait bon, pour nous, de conserver la première place. »