Cette photo satellite nous montre la configuration de l’îlot Carnot avant septembre 2005 :
(1) la belle villa de M. et Mme Boutin
(2) l’usine de recyclage électronique A.I.S.E, autrefois entrepôt de matière première de la manufacture de crin
(3) le restaurant « le Forestier » autrefois estaminet « la Clé des Champs »
(4) la papeterie Maurice Descamps
(5) l’église du Sacré Cœur
(6) la manufacture de crin Despature
(7) le « Château blanc »

Vue "actuelle" de l'Ilôt Carnot" :
1ere version (et sur Google Map)
2ème version (et sur Bing)

Jusqu’en août 2005, le quartier était semblable à lui-même depuis des dizaines d’années : rue Anatole France on y voyait la belle villa de M et Mme Boutin, l’usine de recyclage de matériel électronique et le restaurant « le Forestier », autrefois estaminet appelé « Clé des champs »

Au bout de la rue Esquermoise, la papeterie Maurice Descamps où des générations d’écoliers avaient acheté leurs cahiers et leurs stylos.

De l’autre côté, dans la partie de la rue Carnot dans l’axe de l’église du Sacré Cœur, face au café « la Gitane », se trouvait la manufacture de crin Despature fondée en 1864 par Vandewalle et une grande maison appelée « Château blanc » au fond d’un grand jardin.