Bienvenue sur le site de l'Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil.

EN CE TEMPS-LA FACHES-THUMESNIL

Le Terrain d’Aviation de Lesquin avant 1940
DU CERCLE AERIEN REGIONAL DE LILLE AU GAO 501

Pour compléter cet article quelques images diverses de la collection de Monsieur Bouriez.

La première représente des avions de transport de passagers de la R.A.F. Celui de gauche est un De Havilland DH86 Express (4 moteurs De Havilland Gipsy Six, de 200 ch) et l’autre un DH 89, plus communément appelé Dragon Rapide (2 moteurs de 200 ch). Cette photo est datée de septembre 1939 au moment où les forces aériennes anglaises ont remplacé le GAO 501.

cliquez pour agrandir...
(Collection Bouriez n°86)

Pour terminer une image qui ne date pas d’avant septembre 1939, mais un peu plus tard lors de l’occupation allemande.
Je l’appellerais « la photo volée » .
Pourquoi "volée" ? Parce qu'il parait, d'après le collectionneur, qu'elle aurait été prise à Lesquin par des "résistants ou sympathisants". Je n'en ai aucune preuve. En effet, comme vous le verrez, la qualité est très médiocre ce qui confirmerait bien que cette photo a été prise d'assez loin et dans un endroit caché du terrain.
On y remarque un Stuka et un Heinkel 111. Difficile d’en dire plus … sauf qu’il y a un 3ème avion de caché, devant le Stuka.
Petit rappel : le Stuka était un avion redoutable qui avait pour mission le bombardement en piqué. Il disposait sur les « pantalons » de trains d’atterrissage de sirènes. Le bruit ainsi fait était gravé dans les mémoires de la population bombardée.

cliquez pour agrandir...
(Collection Bouriez n°76)

Les différents noms de cet aérodrome.
(d’après PA Courouble sur le site http://www.anciens-aerodromes.com/)
Comme évoqué dans cet article, l’aérodrome était nommé à l’origine, Seclin-Enchemont.
Les Anglais le rebaptise en 1937, « Airfield Lille-Seclin »., puis Lille Seclin.
Les allemands vont rebaptiser le terrain d’aviation « Flugplatz Lille-Vendeville » ou « Lille Sud » pour le distinguer de « Lille Nord » à Bondues.
C’est au lendemain de la guerre que le terrain d’aviation est baptisé définitivement « Lille-Lesquin ».
Bien que l’on retrouve l’appellation « Lille-Vendeville » dans de nombreux documents, les Allemands parlaient souvent de la « Flugplatz Vendeville ». Bien avant 1939, ils avaient déjà répertorié le lieu dans leur plan d'attaque sous le nom de « Aussenplatz Vendeville » ce qui signifie littéralement « Place extérieure de Vendeville », appellation probablement liée à la présence de l’ouvrage de Vendeville situé à proximité de la RN 17 et qui disparaîtra dans les travaux d’aménagements. (voir plan en dernière page)