Bienvenue sur le site de l'Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil.

EN CE TEMPS-LA FACHES-THUMESNIL

Le Terrain d’Aviation de Lesquin avant 1940
DU CERCLE AERIEN REGIONAL DE LILLE AU GAO 501

cliquez pour agrandir...Le présent article fait simplement un bilan de l’activité de l’aérodrome de Lesquin par l’intermédiaire de documents recueillis auprès des aviateurs ayant fréquenté ce terrain entre 1937 et septembre 1939, période où la Royal Air Force prend possession des installations, le GAO 501 quant à lui faisant mouvement sur Sommesous en Champagne à la mi septembre.

J’ai collationné dans les années 80 une grande quantité de photos et de récits relatifs à l’histoire de ce groupe très attachant car il était constitué, pour la plupart du personnel, par des gens du Nord. Le fonds documentaire de l’ONERA - Centre de Lille, qui s’appelait jusqu’en 1982, l’Institut de Mécanique des Fluides (IMFL), est volumineux dans le domaine aéronautique. Je travaille dans cette institution depuis bien longtemps et ai constitué la partie relative aux aérodromes disparus ou non, à l’aide des photos, articles de presse et documents variés, en possession des acteurs de l’époque d’avant 1940.

Le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget a apporté sa collaboration active à la reproduction des documents relatifs à l’aérodrome de Ronchin, le Service Historique de la Défense a permis de dupliquer une grande majorité des documents se rapportant au GAO 501 et l’IMFL s’est chargé des images moins percutantes. Toutes ces photos appartiennent à des collections privées.

Jean-Luc CHARLES

Au début de 1936, le Cercle Aérien Régional de Lille, devient le Centre Aérien Régional de Lille (C.A.R.L toujours) …

A partir de Novembre 1936, nouvelle appellation : Centre Aérien Régional N° 501 (C.A.R. 501) …

Le terrain de Flers qui était suffisant à la création du C.A.R.L. pour le matériel utilisé, devient trop petit. Plusieurs Potez 25 et Hanriot sont allés au fossé …

Il est indispensable d’avoir un terrain plus grand. C’est en 1937 que commence l’aménagement de la base aérienne de Lesquin. Terrain de 1000 m par 1000 m, bien dégagé, susceptible d’agrandissements, en bordure de la R.N. de Lille à Douai, à sept kilomètres de Lille …

Les nuages s’amoncellent à l’horizon politique : l’affaire d’Albanie, l’affaire tchèque, Munich, sérieux avertissements.

Cela nous vaut une nouvelle organisation de l’Armée de l’Air, une de plus. Le G.A.R. 501 devient le Groupe Aérien d’Observation n° 501, unité mixte où les réservistes ont encore une petite place, mais qui est surtout constituée avec du personnel d’active, armée de l’air et armée de terre. Les installations du terrain de Lesquin se développent toujours un peu plus …