La paroisse avait en charge l'école Notre Dame et, souvent, les institutrices, mesdemoiselles Anne Marie et Jeanne Deroubaix, recevaient leurs salaires avec plus ou moins de retard par suite du manque de disponibilités financières.

Afin de remédier à cette solution l'abbé décida d'organiser une kermesse paroissiale baptisée évidemment Kermesse aux Marguerites. En bon organisateur il créa un comité : André Lericq en était le président et responsable des jeux, Messieurs Paul Moreau trésorier, Fernand Lefebvre responsable buvette et restauration, Joseph Dorchies approvisionnement alimentaire, Jean Mercier secrétaire, Henri Plancq et Edouard Caudron installation du chapiteau, Emile Coëne, chevilleur rue Henri Barbusse, à l'approvisionnement viande, Marcel Fremaux spectacles et animations, Anne Marie Plancq comptoir des ventes.

La première kermesse se déroula en 1946 et connut un très bon succès. Il fut décidé de la continuer en lui réservant trois journées et la date choisie fut celle des fêtes de Lille. Chaque année, au printemps, plus de cent bénévoles vont œuvrer ensemble pour en assurer le bon déroulement.

Le samedi après midi, vente de charité et jeux dans la cour avec Marguerite et Anne Marie Plancq, aidées de Jeanne Deroubaix. (objets confectionnés, tricotés, brodés …) Le manège des chevaux était très prisé, les fermiers amenaient leurs animaux qu'ils dirigeaient en les tenant avec une longe et les faisaient trottiner à la plus grande joie des cavaliers amateurs.

Cliquer pour agrandir...
Les crochets du samedi soir à la Kermesse aux Marguerites
De gauche à droite : Micheline Robidet, Odette Vercruysse, Renée Vanceunebroeck
(Archives du Diocèse de Lille)