Bienvenue sur le site de l'Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil.

EN CE TEMPS-LA FACHES-THUMESNIL

Règlement de police Ville de Faches-Thumesnil 1938

1- TRANQUILLITE PUBLIQUE

Article Premier. — Défense est faite de poursuivre ou d'injurier les passants, de chanter, de pousser des clameurs, de se disputer, de se battre sur la voie publique, de sonner ou de frapper aux portes sans nécessité …
Vous remarquerez que Monsieur le Maire ne va pas jusqu’à décrire comment coincer des plumes dans les boutons de sonnette mais presque !

L’article 2 se suffit à lui même. Sans commentaire mais on sent que les « TAGS » ne sont pas loin.

Art. 2. — Défense est faite de jeter des choses de nature à nuire par leur chute, de lancer des pierres soit à la main soit avec un appareil à élastique dit « lance-pierre » ou fronde ; de dégrader ou de salir les monuments, façades, parapets, bornes, etc., et d'y faire des inscriptions de quelque nature que ce soit, de boucher les orifices des écoulements de la distribution d'eau ou ceux des pompes publiques; d'éteindre les lanternes servant à l'éclairage public ou particulier ainsi que celles destinées à signaler les travaux et dépôts sur la voie publique, de causer des dommages aux arbres, jardins embellissant la Commune.

L’article 5 interdit bien de tuer son voisin le jour de son mariage, sans autorisation. Quel amalgame j’ai fait !

Art. 5. - Il est interdit de tirer des coups de feu, de lancer des pétards dans les rues et places publiques en tout temps, à l’occasion de mariages, réjouissances, etc., sans autorisation.