Bienvenue sur le site de l'Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil.

EN CE TEMPS-LA FACHES-THUMESNIL

FRESQUE ou FRISE du COLYSEE ?

Cliquer pour agrandir...

Examinons maintenant l’utilisation des couleurs et des formes . Les bleus, les violets, les ocres sont présents dans l’épisode de la genèse environnant le fœtus en une unité circulaire. Puis la couleur se déverse par lacis successifs pour représenter les parties suivantes avec deux tendances : le bleu serait l’azur, la pureté, l’aspiration vers le bien, le brun serait la terre, l’impur, le mal. L’opposition atteint son maximum dans la scène finale où le bleu de cobalt le plus éclatant est affronté à l’ocre rouge.

Aujourd’hui ces couleurs ont passé de par les phases des intempéries, se sont dégradées de par celui prévu du support (voir pages précédentes).

Voilà succinctement disserté sur cette peinture de plein air et son auteur. Espérons qu’un certain nombre d’habitants ou d’usagers examineront avec un peu d’intérêt cette frise concrétisation d’une philosophie sur l’existence de chaque homme sur cette terre : naissance, vie, mort exprimées non seulement par les diverses parties comme par le support.

G.-J. Lustremant

SOURCES : - Livret « Faches-Thumesnil, fresque du Colysée, commande municipale faite à Jean-Marc DEMARCQ » par J.-M. Demarcq et Yves BOUREL, opuscule de 16 pages dont six pour le texte explicatif (consultable à l’Association). Ce dernier est aussi originaire de Thumesnil et occupe le poste de conservateur du musée Sadelin à Saint Omer. - Divers numéros de La Gazette, journal municipal de Faches-Thumesnil, - Livret de six pages sur J.-M. Demarcq avec six reproductions en couleurs d’acrylique sur papier, - Catalogue de l’exposition « 1977-1997, 20 ans d’acquisitions », à la Médiathèque Marguerite Yourcenar, du 28 mars au 30 avril 1997. - Entretien avec J.-M. Demarcq. - Sites internet de J.-M. Demarcq : http://membres.lycos.fr/demarcq/ et http://stradarte.free.fr/